Accès membre
Adoption d’une déclaration de principe et d’une politique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et appui au comité régional accord
Montmagny, le 11 mai 2009. C’est à l’occasion de la rencontre des membres du conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches, tenue le 7 mai 2009, à Saint-Jean-Port-Joli, dans la MRC de L’Islet, que la CRÉ a procédé à l’adoption d’une déclaration de principe et d’une politique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes de la région de la Chaudière-Appalaches.


Par ce geste, la CRÉ est venue concrétiser son engagement à préserver les acquis des femmes et à mettre en place les conditions facilitant leur participation aux instances décisionnelles et consultatives. Un défi qui se présente de façon concrète dans la région de la Chaudière-Appalaches où les femmes sont encore sous-représentées dans les instances décisionnelles, que ce soit au niveau des conseils municipaux ou des organismes publics et parapublics. Notons que ces actions s’inscrivent dans le cadre de l’Entente spécifique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans la région de la Chaudière-Appalaches, conclue en date du 21 avril 2008.

D’autre part, compte tenu du rôle exercé par la CRÉ auprès du Comité régional ACCORD, et pour son rôle à titre d’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière de développement régional, la CRÉ a confirmé son appui à la Stratégie de développement et plan d’action 2008-2012 du créneau « Valorisation du bois dans l'habitation » de la Chaudière-Appalaches.

Il est important de souligner ici que la Stratégie de développement de toutes les régions, confirmée par l’adoption du Budget 2007-2008 du gouvernement du Québec, prévoit l’octroi d’une somme pouvant atteindre 92 M$ sur cinq ans pour le développement des ACCORD à travers les régions du Québec. Or, le créneau « Valorisation du bois dans l'habitation » fait présentement l’objet d’une démarche qui devrait conduire à une entente de partenariat entre la région et le gouvernement du Québec au cours des prochains mois, en lien avec le volet ACCORD de la nouvelle stratégie gouvernementale de développement de toutes les régions. Par ailleurs, la région de la Chaudière-Appalaches est déjà reconnue comme une région leader pour le créneau « Matériaux composites et du plastique », et comme une région associée pour le créneau « Matériaux textiles techniques ».

Rappelons que la CRÉ constitue l’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière de développement régional en Chaudière-Appalaches. Elle a principalement pour mandat d’encourager le développement régional, de favoriser la concertation des partenaires régionaux et de donner, le cas échéant, des avis au gouvernement.

Téléchargez le communiqué de presse

Source : Sylvie Fortin

Conseillère en communication
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Information : Laurent Lamrpon
Directeur général
Tél. : 418-248-8488
 

entente 2

hypersexualisation

entrepreneuriat feminin

sante femme

metiers avenir

analyse sexes