Accès membre
Archives
Déclaration de principe et d'égalité

DeclarationPrincipe2014-guide

 

 

5 nouvelles organisations ont signé la Déclaration de principe d'égalité et de parité pour totaliser 26 organisations.

Merci à :

Le Regroupement des femmes d'affaires et des femmes professionnelles de la Région de Thetford;

La Commission scolaire des Navigateurs;

La Commission scolaire des Appalaches;

La Commission scolaire Beauce-Etchemins;

La Commission scolaire de la Côte-du-Sud.

 

 
Projet C'est moi! Que moi! Description

 Projet qui vise la sensibilisation des jeunes filles aux produits, services et moyens amaigrissants.


1-Préoccupation importante à l’égard du poids et de l’image corporelle chez les jeunes

Dans notre société, les modèles corporels représentent une des puissantes normes appuyées par d’imposantes industries comme celle de l’amaigrissement, de la mode, de la télévision, du cinéma et de la publicité. Des images de beauté et de minceur sont omniprésentes dans notre quotidien. Ces modèles, stéréotypés et idéalisés par les gens, rendent «normal» le souci, même excessif, de son apparence et de sa taille.

 

Parallèlement, chez les jeunes, plusieurs changements corporels et situationnels surviennent et les rendent plus vulnérables à ces pressions socio-culturelles. Les jeunes veulent se conformer à ces standards de poids et d’apparence et sont souvent prêts à essayer plusieurs alternatives pour arriver à leurs fins. Cette problématique est une préoccupation de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre. C’est d’ailleurs pour cette raison que La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée a vu le jour en 2010. Il s’agissait d’un premier pas collectif face aux idéaux de beauté basés sur la minceur extrême.

 

2-Désinformation quant à l’utilisation des produits, des services et des moyens amaigrissants chez les jeunes

Nous évoluons aussi dans une société où tout est accessible et tout se consomme rapidement. Jeunes et moins jeunes peuvent se procurer tout bien de consommation facilement et sans trop d’effort. Les produits et services amaigrissants ne font pas exception et de plus en plus de jeunes les utilisent pour arriver rapidement au poids désiré. Ces produits, services et moyens amaigrissants ne sont pas sans risque, mais peu de jeunes connaissent la posologie et les effets secondaires de ces derniers. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’agit d’une préoccupation de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre, dans son Plan d’action 2011-2015. Nous retrouvons à l’orientation 4 un besoin de sensibilisation quant à ces produits, services et moyens amaigrissants afin d’en encadrer la vente et l’utilisation.


Objectifs généraux

- Sensibiliser les jeunes filles afin qu’elles puissent exercer un jugement critique quant à l’utilisation de produits, services et moyens amaigrissants;

- Promouvoir une image corporelle saine et diversifiée chez les jeunes;

 

Objectifs spécifiques

- Créer un outil DVD court-métrage pour rejoindre les jeunes filles de 12 à 25 ans concernant les moyens amaigrissants mis sur le marché, la santé, le poids et l’estime de soi;

- Publiciser l’outil DVD court-métrage pour rejoindre un maximum de jeunes filles et d’acteurs socio-économiques, politiques, scolaires et privés;

- Réaliser un Gala régional avec différents acteurs socio-économiques, politiques, scolaires et privés;

- Réaliser un défilé de mode mettant en vedette des filles de 12 à 25 ans et ayant différentes images corporelles.


Notre projet se divise en trois étapes qui se complèteront.

1- Nous allons d’abords créer un DVD sous forme de court-métrageréalisé avec des filles de 12 à 25 ans. Cet outil servira à rejoindre le plus de filles possible puisqu’il pourra être diffusé sur Internet et dans les réseaux sociaux. Dans ce court-métrage, nous traiterons de sujets très précis soit : l’image corporelle avec la Charte québécoise, l’estime de soi, la santé, le poids et les tenants et aboutissants des produits, services et moyens amaigrissants. Nous aborderons ces sujets de façon à vulgariser l’information et à la rendre accessible pour les filles de 12 à 25 ans. Nous voulons que ces jeunes filles puissent s’identifier aux personnages et qu’elles s’approprient l’information. De cette façon, nous pourrons passer notre message et ainsi atteindre nos objectifs. (voir l’offre de production pour vidéo en annexe)

 

2- Par la suite, nous organiserons un Gala avec défilé de mode afin de lancer notre outil DVD court-métrage. Nous inviterons les gens d’affaires, les médias, les acteurs scolaires et tous les groupes socio-économiques de notre région de façon à obtenir le plus de visibilité possible pour notre nouvel outil DVD. Lors de cette soirée, nous présenterons un défilé de mode de filles de 12 à 25 ans. Ces filles se seront au préalable inscrites via notre site Internet puisque plusieurs affiches auront été disposées dans les différents lieux où elles se tiennent ainsi que sur Internet. Nous présenterons aussi par le fait même La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée et nous inviterons les gens présents à la signer sur place.

 

3- Finalement, suite à ce grand évènement, nous ferons un communiqué de presse concernant le lancement de ce nouvel outil. Nous enverrons une copie électronique à tous les acteurs présents au Gala afin de les encourager à diffuser l’information dans leur réseau. L’outil sera aussi disponible sur le site Internet du Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches et sur celui du Réseau québécois d’actions pour la santé des femmes qui appuie notre projet.

 
Adoption d’une déclaration de principe et d’une politique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et appui au comité régional accord
Montmagny, le 11 mai 2009. C’est à l’occasion de la rencontre des membres du conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches, tenue le 7 mai 2009, à Saint-Jean-Port-Joli, dans la MRC de L’Islet, que la CRÉ a procédé à l’adoption d’une déclaration de principe et d’une politique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes de la région de la Chaudière-Appalaches.
Lire la suite...
 
La pièce de théâtre interactive Le Grand Saut a été présentée
Le Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches, en collaboration avec le théâtre Parminou, a présenté samedi le 2 mai 2009, pour la première fois dans la région des Appalaches (Amiante), la pièce de théâtre interactive Le Grand Saut. Cette prestation théâtrale s’adressait principalement aux femmes de tous âges intéressées par la politique municipale, qu’elles soient ou non candidates pour les élections de 2009; elles sont plus d’une trentaine à s’être déplacées pour l’occasion.
Lire la suite...
 


entente 2

hypersexualisation

entrepreneuriat feminin

sante femme

metiers avenir

analyse sexes